Marketing, publicité, sponsoring et lobbying, armes de destruction massive… Au service du capitalisme.

Marketing, publicité, sponsoring et lobbying, armes de destruction massive… Au service du capitalisme. Essai de synthèse 12.05.2013, notes actualisées le 16.01.2018, par Pierre Bray.    

Le marketing et la publicité ont pour fonction de fausser le jugement pour imposer ses vues.

Et ainsi de prendre la main sur les esprits.

Le marketing, ce sont les études préalables à la publicité, qui en est la force de frappe.

La publicité permet aussi de financer les médias et ainsi de prendre la main sur l’information. Note 1

Le sponsoring est le moyen de prendre la main sur la culture et les savoirs. 

Le lobbying de prendre la main sur les lois, sur la démocratie.

Le tout permet de prélever une énorme masse monétaire qui, si elle était redistribuée, permettrait aux gens de sortir de la misère. Note 2

Remarque :

Les coûts de cet ensemble : marketing, publicité, sponsoring et lobbying sont compris dans le prix des marchandises. Cela veut dire qu’à chaque achat vous payez pour vous faire asservir.

Autrement dit, à chaque achat est prélevé, une taxe privée dont l’objet est de financer le pouvoir du capitalisme. 

Pourquoi cet impôt privé n’est-il pas davantage remis en question, alors même que sa fonction est de lutter contre le bien commun ?

Pourquoi les impôts de l’État  sont parfois critiqués, alors qu’ils œuvrent au bien commun ? 

Est-il possible de chiffrer exactement le coût de ces armes de destruction ?

A ma connaissance, seul est connaissable le coût des campagnes publicitaires (3).

Or ce n’est que le sommet de l’iceberg.

Pour le reste, les entreprises ne communiquent pas. Cependant, on peut estimer que les frais de marketing cumulés avec ceux de la publicité sont de à 30 à 40 % du chiffre d’affaires pour les grandes sociétés (4).

Le capitalisme, c’est la guerre de quelques-uns contre tous : en guerre, vous ne dites pas ce que vous faites ou allez faire.

D’où la transparence est incompatible avec le capitalisme.

Voyons plus en détail. 

Publicité

Le marketing : c’est le gros morceau, ses études portent : sur le marché, le consommateur, le produit (aspect), l’emballage, la distribution, la marque, l’élaboration de nouveaux produits, l’entreprise, l’environnement, la concurrence…

Son but est de prendre le pouvoir sur le psychisme de l’individu afin de l’amener à un comportement pulsionnel.

Lire : http://senat.fr/rap/r11-476-1/r11-476-156.html#toc103

Je cite : Il en ressort des modèles de prévision d’un caractère prédictif plus élevé qui permettent de mieux cerner le comportement du consommateur lorsque celui-ci est face à des choix multiples ou des données exogènes. Selon Paul Glimcher, ce caractère prédictif n’est pas sans conséquence au plan éthique.

Recommandation : Interdire la validation de campagnes publicitaires ou d’expériences de neuromarketing par le recours à des IRM dédiées au soin et à la recherche scientifique et médicale.          

La publicité : des effets destructeurs.

1) Le versant le plus apparent et le plus connu est d’ensorceler les esprits pour vendre plus et plus cher que ça ne vaut.

La méthode de la publicité repose sur le leurre, l’ensorcellement, qui comme le savent bien les chasseurs et les pêcheurs amène le gibier à des actions réflexes prévisibles. Devons-nous accepter de nous laisser piéger comme un vulgaire gibier ?

C’est une manipulation mentale par des actions physiques et psychiques répétées dans le dessein d’affaiblir notre capacité de jugement et de nous placer dans un état de dépendance.

2) Une destruction écologique dont les dommages sont supportés par la population.

3) Financer les médias et donc de manipuler l’information.

La publicité a-t-elle des côtés positifs ?

Informer sur les produits ? Vous y croyez ???

Il vaut mieux acheter les magazines Que choisir ou 60 millions de consommateurs, pour quelques euros vous avez une information plus objective, rien à voir avec ce que vous payez pour la publicité. (Ces magazines sont sans publicité)

La publicité permet de financer certains services, les journaux gratuits, (sic), internet, etc.

Rappel : ce n’est pas gratuit, c’est financé par l’impôt privé prélevé sur l’achat des produits (PUB)… Et de collecter vos données privées pour les revendre soit à des annonceurs soit à d’autres sociétés, voire comme au USA pour permettre le ciblage des spots publicitaires politiques…

Nous sommes piégés deux fois.

Pour :

1) Nous maintenir dans un état de dépendance.

2) Et c’est le moyen de fausser les prix. (5)

Le sponsoring : le plus pernicieux (ou mécénat)

Les entreprises peuvent réduire de leur impôt sur les sociétés 60 % des montants engagés dans le mécénat, dans la limite de 0,5 % de leur chiffre d’affaires. Art 238 bis du CGI, loi Aillagon (2003), ministre de la Culture sous la présidence de Jacques Chirac.

Or celui qui finance décide, il s’agit donc de détourner l’impôt (le don des citoyens) au profit de l’intérêt d’une entreprise particulière sans bourse déliée. (Le reste étant compris dans le prix des produits)

Donc le pouvoir du collectif, état, collectivités territoriales dont les décisions sont débattues pour être au service du bien commun est préempté au service d’intérêts privés qui eux ne sont pas discutés !

Ce détournement des moyens de la démocratie au profit de l’arbitraire du capitalisme s’étend dans tous les domaines : culture, recherche, enseignement, et aussi sport, etc…

Il en est de même pour les fondations. (6).

En particulier les fondations d’entreprises. Ex : L.Vuitton.

En plus de ce faire de la publicité sur le dos des contribuables, les fondations d’entreprises sont un moyens de fraudes fiscales. (7)

Le lobbying : Combien nous coûtent les plus de 20 000 lobbyistes  à Bruxelles ?    

Une estimation pour les banques en 2012, pour une banque, entre 400 000 et 600 000 euros par an ! 

lire : Lobbying Les banques mettent le prix.  Article du 16.05.2013 

http://www.agefi.fr/articles/lobbying-les-banques-mettent-le-prix-1268881.html

Le lobbying patronal à Bruxelles : la démocratie trahie

http://economie.lepartidegauche.fr/?page_id=27

Et, http://www.lemonde.fr/europe/article/2011/03/20/pieges-par-de-faux-lobbyistes-trois-eurodeputes-acceptent-de-deposer-des-amendements-contre-de-l-argent_1495941_3214.html

CONCLUSION

La combinaison de ces moyens de coercition a un coût phénoménal pour l’humanité en termes de consommation de matières premières comme les terres rares, en termes de consommation d’énergie, en termes de consommation d’intelligence au service du vice.

Le plus cruel est que ce sont les victimes qui paient par l’achat du produit : le lobbying, le marketing, la publicité, et par l’impôt les fondations d’entreprises (ex., Vuitton)  ainsi que la prise en charge des conséquences dues énormes dégâts écologiques (traitement des déchets…).

Rappelons que l’objectif des « 10 % » est de  prendre le pouvoir sur la population, de l’asservir à son profit : c’est l’expression de la folie de la toute-puissance.   

SOLUTIONS

1) Mesure d’urgence : interdire la publicité dans les lieux publics.

C’est applicable dès demain ! Ce n’est qu’une question de volonté politique.

Exemple : São Paulo interdit la publicité dans la rue. Et un pays, le Bhoutan, l’a interdit complètement ! (8)

2) Interdire la publicité dans les médias. (9), une solution possible.

Pour permettre la pluralité des points de vue. Éviter la propagande des seuls intérêts capitalistiques.

Les points 1 et 2 devraient mécaniquement faire baisser les frais de publicité et donc les prix. 

Limiter les dégâts écologiques (10), et ses répercussions en termes de coûts supplémentaires pour la population (11).

3) Remplacer les services payés par la taxe privée prélevée à l’achat des produits, service internet, presse, etc., par :

soit payer le prix réel pour seulement ce dont nous avons besoin. Ce sera moindre…

soit payer par un service public d’État, ou bien des collectivités territoriales, (région, département, municipalité).

Ce qui coûtera moins cher, sera choisi et adapté en fonction des besoins réels des utilisateurs.

Et sous contrôle démocratique.

4) Supprimer toutes réductions d’impôts sur les sociétés au titre du sponsoring ou mécénat. 

Elles peuvent toujours faire du sponsoring, des dons sur leurs propres fonds… Ce serait plus honnête.

En 2012, certains parlementaires avaient, proposé de diminuer l’avantage fiscal des entreprises. Ils ont reculé devant le lobbying de celles-ci !  http://www.lemonde.fr/argent/article/2013/10/30/crise-et-instabilite-fiscale-pesent-sur-le-mecenat-d-entreprise_3505247_1657007.html

NOTES

Note 1 : Voir business for diplomatic action : agence de publicité politique financée par Mc Donald, Microsoft, Exxon, etc… Le Monde du 21.09.2006                         http://www.lemonde.fr/ameriques/article/2006/09/20/mission-reconcilier-l-amerique-et-le-monde_814917_3222.html

Ce n’est pas un hasard si aux USA a été voté le déplafonnement des dons aux partis, suite à l’élection d’Obama qu’ils trouvait trop à gauche. (Sic).

Note 2 : A comparer avec les 21 à 32 mille milliards de dollars réfugiés dans les paradis fiscaux. Le monde du 5 avril 2013.

Et :  Apple a fraudé le fisc de quelque 74 milliards de dollars.

http://www.resistance-politique.fr/article-apple-profite-du-systeme-pour-ne-pas-payer-d-impots-118009949.html

3. Exemples. Pour la France 31,019 milliards d’euros en 2012 en dépenses de communication. Sans le marketing.  Source :

http://www.irep.asso.fr/marche-publicitaire-chiffres-2012.php

En France, Renault est resté le premier annonceur publicitaire en France en 2011, révèle le classement annuel publié par STRATEGIES (2/2/12). Le constructeur a investi 366 millions d’euros (- 14,2 %), devant Orange (351 millions ; – 10,7 %), Carrefour (322 millions ; + 23 %), Peugeot (316 millions ; + 1,8 %), SFR (305 millions ; – 13,8 %) et Citroën (275 millions ; + 0,1 %). Ce classement des 100 premiers annonceurs prend en compte les investissements réalisés dans la presse, la radio, la télévision, l’Internet, la publicité extérieure et le cinéma.

Source : http://www.ccfa.fr/Renault-est-reste-le-premier

Aux USA : 165,96 billions de dollars pour la pub aux USA en 2012. Soit 165,96 millions de millions de dollars.

Source : https://www.emarketer.com/Coverage/AdvertisingMarketing.aspx

Plus de 4 millions de dollars le spot de 30 secondes pour la finale du championnat du Super Bowl. Source : Le Monde du 2 février 2013.

http://www.lemonde.fr/sport/article/2013/02/01/lesions-fatales_1825840_3242.html

Note 4 : La plupart des analystes estiment que près de 30 % du chiffre d’affaires des maisons de parfums est consacré à la publicité, au marketing et surtout aux cachets affriolants accordés aux stars pour figurer sur du papier glacé.

http://www.lemonde.fr/economie/article/2014/04/07/l-espagnol-puig-veut-concurrencer-les-geants-mondiaux-du-parfum_4396854_3234.html

Voir aussi : http://www.business-marketing.fr/budgetisation/

http://multinationales.org/Les-folles-depenses-publicitaires-du-CAC40

Note 5 : Pour une synthèse d’ensemble, lire :

https://pierrebray.wordpress.com/2011/11/29/la-monnaie-point-faible-du-capitalisme/

Note 6 : Lire Naomi Klein, No Logo, éditions Babel

Voir aussi comment les fondations corrompent les ONG : le livre de Naomi Klein, Tout peut changer, éditions Actes Sud, chapitre 6.

Invasion des écoles par les entreprises pour formater les esprits :  http://www.reporterre.net/spip.php?article4798

Note 7 : Le groupe de Bernard Arnault, qui selon une ONG compte dans les paradis fiscaux plus de 200 filiales, peut ainsi déduire de ses impôts 60% de l’argent investi dans la fondation Louis Vuitton. Le groupe a rendu constructible des terrains dans le bois de Boulogne avec des complicités du plus haut niveau par un vote à l’Assemblée nationale d’un amendement comme par magie sur mesure pour changer les règles d’urbanisme de Paris, de plus, à dépenser 800 millions d’euros, dont 610 à la charge de l’État soit 80% de ce montant. Frais payé par la population pour du prestige et de gonfler les prix et les bénéfices de ses produits de luxe…

https://www.marianne.net/societe/les-comptes-fantastiques-de-la-fondation-louis-vuitton

https://blogs.mediapart.fr/thierry-paul-valette/blog/230618/fondation-louis-vuittonun-mecenat-aux-allures-de-detournement-d-argent-public?

COUR DES COMPTES 28.11.2018. La France s’est dotée en 2003 d’un dispositif fiscal en faveur du mécénat des entreprises parmi les plus généreux sur le plan international. Le caractère très incitatif des mesures et la forte progression du nombre d’entreprises y recourant ont contribué à une multiplication par dix du montant de la dépense fiscale correspondante, aujourd’hui supérieure à 900 M€. Cette dépense, mal évaluée, est fortement concentrée sur les très grandes entreprises. Les dons qui la déclenchent ne sont, dans les faits, pratiquement pas vérifiés, en dépit de quelques progrès récents. En application du 2e alinéa de l’article 58 de la loi organique relative aux lois de finances, la commission des finances, de l’économie générale et du contrôle budgétaire de l’Assemblée nationale a demandé à la Cour de dresser un bilan de cet effort public.

https://www.ccomptes.fr/fr/publications/le-soutien-public-au-mecenat-dentreprises 

La nébuleuse fiscale de certaines fondations en Suisse 06. octobre 2014

https://www.bilan.ch/finance/la_nebuleuse_fiscale_de_certaines_fondations_en_suisse

L’Oréal en Suisse, Ikéa au Liechtenstein…

https://www.lemonde.fr/evasion-fiscale/article/2014/11/05/luxembourg-ikea-champion-de-l-optimisation-fiscale_4518898_4862750.html

Note 8 : http://www.respire-asbl.be/Sao-Paulo-interdit-la-publicite

L’exemple en images de Sao Paulo qui a interdit l’affichage publicitaire. #avant/après.
http://owni.fr/2011/07/05/sao-paulo-ville-presque-sans-pub/

Note 9 : Lire le projet pour une presse libre et sans publicité ! dans Le Monde diplomatique de décembre 2014 (pages 20 et 21).

http://www.monde-diplomatique.fr/2014/12/RIMBERT/51030

Note 10, exemple : les nouveaux écrans publicitaires sont particulièrement anti-écologiques : leur fabrication est extrêmement polluante et ils consomment énormément d’électricité. Un seul écran consomme autant d’électricité que 3 familles !                                         http://antipub.org/spip.php?article150#nb4

Voir aussi : L’installation d’écrans publicitaires numériques se poursuit un peu partout dans les grandes villes. Ces écrans sont souvent accompagnés de caméras ou de capteurs d’audience, afin d’évaluer l’efficacité de la publicité, et d’adapter cette dernière aux comportements des passants ! 

https://www.bastamag.net/Les-cameras-publicitaires-un-pur

Note 11 exemple : chaque foyer reçoit environ 40 kilogrammes de courriers non adressés par an. 94 % des prospectus vont à la poubelle sans être lus. Le coût de traitement des prospectus est de 110 millions d’euros par an.                                                         http://www2.ademe.fr/servlet/KBaseShow?sort=-1&cid=22284&m=3&catid=22312

Sources parmi beaucoup d’autres :

Bernard Stiegler  Le marketing détruit tous les outils du savoir 20 MARS 2012

http://www.bastamag.net/spip.php?page=imprimer&id_article=2202

LOBBY PLANET : Informations sur les criminels du climat Cartes des hauts lieux du lobbying à Paris

http://aitec.reseau-ipam.org/IMG/pdf/lobbyguide_fr_small.pdf

Livres

Naomi Klein. No logo, Edition Babel

Naomi Klein « Tout peut changer » édition ACTES SUD

Film. Sur l’achat des consciences, voir le premier tiers. 

Sicko du réalisateur américain Michael Moore 2007.

Post-scriptum. Version courte filmée le 26.04.2014.(2 minutes)

Sites antipub :

http://antipub.org

http://www.deboulonneurs.org

http://www.paysagesdefrance.org

http://reposeurs.eu.org/index-2.html

9 Replies to “Marketing, publicité, sponsoring et lobbying, armes de destruction massive… Au service du capitalisme.”

  1. Toute cette énergie contre la publicité et les enseignes et pré-enseignes et leurs hideux panneaux qui volent et polluent les paysage et les esprits. BRAVO, mais une question me vient … comment expliquez vous que cette cible – pourtant facile et n’ait jamais été celle des zadistes ?

  2. … mon mail précédent est parti … pfffuiitttt sans crier gare.
    Les zadistes sont des trublions courageux et sportifs, mais sans imagination : vous devriez les orienter sur les panneaux 4 x 3, en commençant par les enseignes et pré-enseignes qui bouffent le ciel. Moi, je n’ai pas le contact…
    Bonsoir.
    JM

  3. I would like to thank you for the efforts you’ve put in writing this website. I’m hoping the same high-grade site post from you in the upcoming as well. In fact your creative writing abilities has inspired me to get my own site now. Really the blogging is spreading its wings fast. Your write up is a good example of it.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s